Skip to main content

La gestion du recyclage pour les déchets électroniques est un sujet passionnant ! Elle est surtout obligatoire et nécessite des process adaptés. Dans cet article, nous vous présentons 4 bonnes raisons de recycler vos déchets électroniques !

Puis, nous vous expliquerons :

  • Comment se passe le recyclage de vos DEEE ?
  • Quelles sont les solutions alternatives possibles en fin de vie (réemploi…) ?
  • Qui contacter pour la gestion de vos DEEE ?

Bonne lecture !

Déchets électroniques-DEEE

4 bonnes raisons de recycler vos DEEE

Le recyclage des DEEE en entreprise est aujourd’hui une question de bon sens et une obligation légale. En effet, les DEEE sont des déchets potentiellement dangereux pour l’environnement et la santé. Ils contiennent des matériaux nocifs tels que des métaux lourds, des plastiques et parfois des gazs chimiques.

1. Recycler vos DEEE contribue à préserver nos ressources naturelles 

Le recyclage des DEEE limite l’impact environnemental de votre entreprise car cela évite d’aller puiser de nouvelles ressources naturelles, dont les réserves ne sont pas illimitées… Les statistiques montrent que la consommation de ces ressources augmente à un rythme alarmant ! Selon le Global Footprint Network, l’humanité a consommé l’équivalent de 1,6 planète Terre en 2020. Un chiffre en constante augmentation depuis quelques années.

De plus, une étude réalisée par l’Organisation des Nations Unies pour l’environnement a révélé que les émissions de gaz à effet de serre liées à l’extraction et à la transformation de matières premières étaient responsables de près de la moitié des émissions totales de gaz à effet de serre dans le monde.

En recyclant vos DEEE, vous contribuez non seulement à préserver les ressources naturelles mais vous réduisez bel et bien l’empreinte carbone de votre entreprise.

2. Recourir à des techniques d’élimination plus respectueuses de la santé et de l’environnement

Le recyclage évite à vos déchets d’être incinérés ou enfouis. Spécifions que l’incinération des déchets est un processus émettant des polluants atmosphériques très agressifs. En moyenne, une tonne de déchets incinérée produit environ 1,3 tonne de CO2. Aujourd’hui, cette méthode est souvent utilisée en dernier recours, après avoir essayé de réduire, réutiliser et recycler les déchets autant que possible.

En ce qui concerne l’enfouissement des déchets, la technique est également de moins en moins plébiscitée… Les déchets enfouis sont nommés “déchets ultimes”. La politique de Cèdre est, à terme, d’atteindre le zéro déchet ultime.

3. Le recyclage des DEEE peut réduire le coût des nouveaux produits fabriqués

Le recyclage permet de récupérer des matériaux précieux contenus dans les DEEE, tels que l’or, l’argent et le cuivre. Ces matériaux peuvent être réutilisés pour la fabrication de nouveaux produits, ce qui réduit les coûts d’importation.

De plus, une politique de recyclage soignée permet de prévenir les coûts liés à l’élimination de déchets dangereux, qui peuvent être très élevés ! Le recyclage de vos DEEE a donc un impact plutôt positif sur la rentabilité de votre entreprise.

4. Recycler vos DEEE vous permet de vous conformer à la réglementation en vigueur

Enfin, le recyclage des DEEE est un moyen de respecter la législation en vigueur en matière de gestion des déchets et de RSE. La réglementation française sur le recyclage des DEEE est stricte et repose sur plusieurs textes de loi :

  • Tout d’abord, la directive européenne DEEE 2012/19/UE a été transposée en droit français par le décret n°2014-928 du 19 août 2014 relatif aux déchets d’équipements électriques et électroniques. Ce texte impose la mise en place de systèmes de collecte sélective pour les DEEE, leur traitement et leur valorisation. Les fabricants et les distributeurs sont tenus de financer ces systèmes et de mettre en place des mécanismes de traçabilité pour assurer la bonne gestion des déchets.
  • Ensuite, la loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) de 2015 a renforcé les obligations de collecte sélective et de traitement des DEEE. Cette loi a notamment instauré un objectif de collecte de 65% des DEEE mis sur le marché en France, ainsi que la mise en place d’un indice de réparabilité pour les produits électroniques et électriques.
  • Enfin, la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) de 2020 a encore renforcé les obligations de collecte, de traitement et de valorisation des DEEE. Cette loi instaure notamment un objectif de réutilisation de 55% des DEEE collectés en France d’ici 2025, ainsi que la mise en place d’un dispositif de consigne pour les équipements électriques et électroniques.

Autant dire qu’en France, on ne plaisante ni avec le recyclage, ni avec la préservation de l’environnement ! 🌳En tant qu’entreprise, vous êtes clairement tenu de vous conformer à ces réglementations afin d’éviter des sanctions financières et pénales.

5. Le recyclage des DEEE, comment ça se passe ?

Le recyclage des DEEE est soumis à une réglementation stricte car ils sont considérés comme des déchets dangereux. Ils ne peuvent donc pas être détruits sans traçabilité. À chaque fois qu’un DEEE est collecté chez un client, un bordereau est généré pour attester du départ vers le bon centre de traitement.

L’entreprise Cèdre prend en charge la partie administrative et réglementaire de ce processus pour garantir une gestion responsable et respectueuse de l’environnement. Grâce à cette traçabilité, il est possible de suivre le cycle de vie des DEEE et de s’assurer qu’ils sont bien pris en charge et recyclés de manière appropriée.

Deux fins de vie possibles pour vos DEEE

Soit vos déchets électriques et électroniques sont réemployables, soit ils sont définitivement hors service. Selon ces deux possibilités, les procédures de fin de vie sont bien sûr différentes :

1. Le réemploi

Le réemploi consiste à donner une nouvelle vie à un produit en le réparant. Concrètement, cela signifie :

  • moins de déchets et une réduction de l’épuisement de nos ressources naturelles.
  • la création d’emplois (et notamment pour des personnes en situation de handicap)
  • la réduction de votre taxe Agefiph si vous passez par des entreprises adaptées pour la gestion de vos déchets, réemployables ou non.

Avant de décider de la marche à suivre pour les DEEE, il est nécessaire de les soumettre à un audit pour déterminer s’il est possible de réutiliser certaines pièces ou de réparer complètement l’objet.

Si cela est possible, les pièces défectueuses seront remplacées par des pièces provenant d’autres appareils recyclés afin de reconditionner le produit et le rendre utilisable à nouveau !

2.Le recyclage

Les pièces et composants électroniques ne pouvant être réemployés partent en centre de recyclage. Ils connaîtront différentes étapes :

  • Une première étape de démantèlement, qui consiste à séparer chaque élément les constituant. L’idée est de distinguer les éléments recyclables de ceux ne pouvant l’être.
  • une étape de broyage permettant de réduire la matière une première fois. Cette étape facilite le tri ultérieur des matériaux, en obtenant de plus petits morceaux.
  • une nouvelle phase de tri, tantôt manuelle, tantôt automatique…
  • l’extraction (au moyen d’un aimant) des reliquats de matière ferreuse
  • l’affinage : qui permet de récupérer les métaux précieux pour les réinjecter dans l’industrie sous forme de MPS (matières premières secondaires). Ces métaux issus de ce procédé de recyclage serviront à la fabrication de nouveaux objets et éléments, comme des véhicules ou des ordinateurs !

Qui contacter pour le recyclage de vos DEEE ?

Si vous êtes à la recherche d’un expert expérimenté et bien outillé pour gérer le recyclage de vos DEEE, sachez que vous frappez à la bonne porte !

Il est important de trouver un professionnel disposant de connaissances suffisantes en matière de DEEE. Votre partenaire de recyclage doit être en règle avec la législation et avoir des process de gestion optimisés. Cela implique une expertise de pointe permettant à vos déchets d’être mieux valorisés. Un professionnel compétent sera en mesure d’extraire les composants fonctionnels de vos D3E et établir un diagnostic précis permettant de savoir si les éléments sont réutilisables.

Chez Cèdre, nous avons un coeur d’allier deux objectifs communs :

  1. La préservation de nos denrées naturelles.
  2. L’insertion des personnes détentrices d’une RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé) sur le marché de l’emploi.

→ Cliquez ici pour en savoir plus sur nos engagements ! 

Ce qu’il faut retenir

Le recyclage de vos DEEE permet de réduire l’impact environnemental de votre entreprise en privilégiant le réemploi de composants ou d’appareils. La prise en charge de vos déchets d’équipements électriques et électroniques peut se faire via une entreprise adaptée comme Cèdre. En agissant ainsi, vous favorisez l’insertion des personnes en situation de handicap et/ou à mobilité réduite.

UN PROJET PRÉCIS ? 🎯

BESOIN D’UN DEVIS ? 💰 

CONTACTEZ-NOUS !